Ayant en ma posssession un annuaire téléphonique de la Principauté de Monaco de 1906, j'ai cherché et constaté que les merceries étaient très nombreuses dans les divers quartiers, j'en compte deux douzaines, et dire qu'à ce jour, il ne reste qu'une seule adresse !!!