Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Garde-robe grassoise

Publié le par Elisa

Lors de mes passages à Grasse, je franchis toujours d'un pas léger et empressé le seuil de l'ancienne demeure de la Marquise de Cabris, soeur de Mirabeau . L'hôtel particulier renferme deux superbes collections privées, assemblées avec beaucoup de passion par Hélène Costa.

Garde-robe grassoise
Garde-robe grassoise
Garde-robe grassoise
Garde-robe grassoise
Garde-robe grassoise

Ces vêtements racontent la vie des Provençales : paysannes, artisanes, bastidanes de notre région.

Agrafes de cape
Agrafes de cape

Agrafes de cape

Châtelaine, clavier - clavié en provençal :
servant à suspendre ciseaux, clefs, montre,
le crochet est glissé à la ceinture de la jupe ou tablier. 

Garde-robe grassoise

Au fil des années, les mises en scène changent et plusieurs thèmes y sont traités.Je vous invite donc à ne pas rater cette visite si vous passez par Grasse, ville du parfum depuis le 17ème siècle.

Musée provençal du costume et du bijou FRAGONARD-
2 rue Jean Ossola Grasse

Les Dieux créent les odeurs, les hommes fabriquent les parfums . Jean Giono
Les Dieux créent les odeurs, les hommes fabriquent les parfums . Jean Giono

Les Dieux créent les odeurs, les hommes fabriquent les parfums . Jean Giono

Une autre visite : la grâce des roses à Grasse

 

Partager cet article

Repost0

La grâce des roses à Grasse

Publié le par Elisa

La rose est reine à Grasse en ce week-end de mai.
Je vous invite à me suivre à la villa-musée Jean-Honoré Fragonard,
écrin merveilleux pour de fastueux bouquets et compositions.

EXPO ROSE 2018

La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse
Escalier décor en grisaille, fresque en trompe l'oeil de Jean-Honoré Fragonard 1791
Escalier décor en grisaille, fresque en trompe l'oeil de Jean-Honoré Fragonard 1791
Escalier décor en grisaille, fresque en trompe l'oeil de Jean-Honoré Fragonard 1791

Escalier décor en grisaille, fresque en trompe l'oeil de Jean-Honoré Fragonard 1791

La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse

Elégante maison de campagne de la fin du XVIIe siècle, agrémentée d’un magnifique jardin abrite les fresques et des toiles du célèbre peintre grassois Jean-Honoré Fragonard (Grasse 1732, Paris 1806),  de son fils Alexandre-Evariste (Grasse 1780, Paris 1850), de son petit-fils Théophile (Paris 1806, Neuilly-sur-Seine 1876)  et de sa belle-sœur Marguerite Gérard (Grasse 1761, Paris 1837).

La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse
La grâce des roses à Grasse

Peintre de l’Amour galant, Jean-Honoré reçut en 1771, de la  Comtesse du Barry, favorite du roi Louis XV, la commande d’un cycle sur le thème de l’Amour pour son pavillon neuf du château de Louveciennes. Quand Fragonard vient les livrer en 1774, Mme  du Barry les refusa,  trouvant que les mièvreries des peintres de Louis XV étaient  passées de mode et que le goût actuel était au style néo-classiqueFinalement mises en place dans le grand salon de la bastide, ce sont aujourd'hui de splendides répliques de ces tableaux qui ornent les murs de la pièce.
Les originaux se trouvent à New York Collection Frick. 

 

clic sur les photos pour les agrandir -
clic sur les photos pour les agrandir -

clic sur les photos pour les agrandir -

Publié dans PAR CHEZ MOI, expo

Partager cet article

Repost0