Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coeur aux ciseaux

Publié le par elisa

 

Quelques   x x x x x x x x x   sur la toile graziano avec le Dmc 902,

 

et comme j'ai brodé ce week-end,

   Le voilà terminé

  il a trouvé un cadre à sa mesure
  


KICX1691.JPG

 


x x x x x x x x x x x

                                

Publié dans Mes BRODERIES

Partager cet article

Repost0

Drouot

Publié le par elisa

 

 

Quand la petite provinciale que je suis, "monte" à Paris,
je cours découvrir expos, musées, jardins, églises, 
palais et hôtels particuliers.
s'il est un hôtel particulier c'est bien celui de
                  
Hotel des ventes Drouot
un musée, une ambiance, son histoire, des histoires...
comme celle que chante Barbara, grande chineuse. 
 
DROUOT
Dans les paniers d'osier de la salle des ventes
Une gloire déchue des folles années trente
Avait mis aux enchères, parmi quelques brocantes
Un vieux bijou donné par quel amour d'antan

Elle était là, figée, superbe et déchirante
Ses mains qui se nouaient, se dénouaient tremblantes
Des mains belles encore, déformées, les doigts nus
Comme sont nus, parfois, les arbres en novembre

Comme tous les matins, dans la salle des ventes
Bourdonnait une foule, fiévreuse et impatiente
Ceux qui, pour quelques sous, rachètent pour les vendre
Les trésors fabuleux d'un passé qui n'est plus

Dans ce vieux lit cassé, en bois de palissandre
Que d'ombres enlacées, ont rêvé à s'attendre
Les choses ont leurs secrets, les choses ont leurs légendes
Mais les choses nous parlent si nous savons entendre

Le marteau se leva, dans la salle des ventes
Une fois, puis deux fois, alors, dans le silence
Elle cria : "Je prends, je rachète tout ça
Ce que vous vendez là, c'est mon passé à moi"

C'était trop tard, déjà, dans la salle des ventes
Le marteau retomba sur sa voix suppliante
Elle vit s'en aller, parmi quelques brocantes
Le dernier souvenir de ses amours d'antan

Près des paniers d'osier, dans la salle des ventes
Une femme pleurait ses folles années trente
Et revoyait soudain défiler son passé
Défiler son passé, défiler son passé

Car venait de surgir, du fond de sa mémoire
Du fond de sa mémoire, un visage oublié
Une image chérie, du fond de sa mémoire
Son seul amour de femme, son seul amour de femme

Hagarde, elle sortit de la salle des ventes
Froissant quelques billets, dedans ses mains tremblantes
Froissant quelques billets, du bout de ses doigts nus
Quelques billets froissés, pour un passé perdu

Hagarde, elle sortit de la salle des ventes
Je la vis s'éloigner, courbée et déchirante
De ses amours d'antan, rien ne lui restait plus
Pas même ce souvenir, aujourd'hui disparu...
 
 
 pour écouter un peu
 sélectionner l'album "Talents du Siècle Vol 2"
 cliquer là  VirginMega
Heureusement toutes les histoires ne sont pas si tristes.


Lors d'une de mes visites, deux dames d'un certain âge, parlaient dentelle, de tout évidence, elles semblaient expertes et je me suis éloignée à regret. Amusant d'entendre les commentaires du monsieur avec un binocle qui comme un maître d'école explique tout à sa femme, des deux bourgeoises envisonnées, des experts, des mordus, des passionnés.

Je voulais repartir un avec petit souvenir et me voilà assise, à attendre le coup de coeur pour un objet, lever la main le coeur battant, le marteau met fin à l'enchère, l'objet est à moi .........
 
                                                              

en cherchant les paroles de la chanson,
je suis tombée sur un site très bien fait, dédié à Barbara  ici  

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Publié dans COLLECTIONS -BROCANTES

Partager cet article

Repost0

Devinette 1

Publié le par elisa

 

voilà une superbe tapisserie

mais, avez vous une idée de l'endroit où j'ai pris la photo ?

 

   13H  voilà une nouvelle photo , ça vous aide ?

  

Fati, tu es sur la bonne voie ;-)

16 H30   Photo 3  

voilà qui est mieux, un bel écrin, superbe non ?

 

 

 

 

 

 

 

 

          

           Indices  du  mardi  

 

 issues de la Manufacture Royale des Gobelins  
elles ne se trouvent pas dans un musée,
   mais dans un lieu d'exception !!!!


 

 

 

17h .... si je dis Chagall, Napoléon III  .....

             

Elles sont ici cliquer : PALAIS GARNIER  puis visite virtuelle  - rotonde du glacier     

Alors si un jour vous passez par là, prenez le temps de cette visite.
Laissez vous guider dans ce temple des Arts.


 

Publié dans BRODERIES D'AILLEURS

Partager cet article

Repost0

Si tu vas à Rio...

Publié le par elisa

Si tu vas à Rio,

....n'oublie pas de monter là-haut....

                            c'est ce que j'ai fait...........

 

           Cette baie est féerique, magique !!!!


      je vous invite à boire une caïpirinha .

                                      

 

 

 

couper un citron vert , le mettre dans un verre,
une cuillère de sucre, bien écraser le tout ,
mettre des glaçons ou encore mieux une couche
de glace pilée 

ajouter 6 cl de cachaça  (Cachaça est un alcool de
sucre de canne, le rhum brésilien )

 

 
  

Plage, samba, mais le Brésil,  ce n'est pas que ça ...........           

 
   

Acidulé, sucré, fort, mais c'est bonnnnnnn !

                                            A votre santé...

    Fermer les yeux  et se croire là-bas   

Publié dans VOYAGES

Partager cet article

Repost0

Ma corbeille à ouvrages...

Publié le par elisa

   

 

 

minicoeur.gif

 

 

 

                                 photos prises ce matin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

   

















et parfois je brode ici ....

                                                                  
 mais avant...

                                  ici mes autres paniers

 voir le blog de VéroM 
pour découvrir d'autres corbeilles, sacs, paniers, et pochettes....

 

photo du  porte-bobines  ici

 

Publié dans Mes BRODERIES

Partager cet article

Repost0

Art et manière

Publié le par elisa

 

L'art et la manière , ou la manière est art .....

 

 

Simplement mais avec gout, le plaisir de faire des choses.

Gestes lents, expert, précis...

 J'aime beauuuuucoup cette photo prise à Bali,


Combien de fois s'y est-elle prise pour nouer ces feuilles ?

Porter sur la tête et laisser libres ses mains.
L
e resteront elles longtemps, ces mains,  libres,
les libérer pour mieux les occuper ?

Elle tissera certainement quelques feuilles pour former des petits paniers, elle les remplira de fleurs, d'une petite poignée de riz, d'un bonbon... et son offrande sera prête.
Mais que regarde-t-elle  ?

Petite halte dans un village, c'est la fête...

Deux mats de cocagne, et la population assiste aux tentatives courageuses d'hommes et et jeunes garçons qui tentent en vain
de se propulser en haut des mats enduits de savon. 

Accrochés tout en haut, des objets attisent leur convoitise : lampe
de poche, paire de tongues, égouttoir à vaisselle en plastique ....

Les cris et les encouragements fusent, des rires, des sourires...

 

et ci-dessous dans un marché une pile d'offrandes prêtes à vendre.

Publié dans VOYAGES

Partager cet article

Repost0

Avec ou sans sucre ?

Publié le par elisa

         

              Sucre blanc, sucre roux ?

      

   

 

 

 

 

     

Tout au pied de la colline
Perdue parmi les lauriers
Se tient la silhouette fine
De la maison de papier
La porcelaine si fine
Des petites tasses de thé
Reflète tes yeux d'amande
Aux reflets mouillés
Des jours entiers à t'aimer
La la la la 
      Julien Clerc  Des jours entiers à t'aimer ... 

      

 

Porcelaines fines ?

 

  Et pourquoi pas un peu de poésie ?

Le Rêve du Poète

Ce serait sur les bords de la Seine. Je vois
Notre chalet, voilé par un bouquet de bois.
Un hamac au jardin, un bateau sur le fleuve.
Pas d'autre compagnon qu'un chien de Terre-Neuve
Qu'elle aimerait et dont je serais bien jaloux.
Des faïences à fleurs pendraient après des clous ;
Puis beaucoup de chapeaux de paille et des ombrelles.
Sous leurs papiers chinois les murs seraient si frêles
Que même, en travaillant à travers la cloison
Je l'entendrais toujours errer par la maison
Et traîner dans l'étroit escalier sa pantoufle.
Les miroirs de ma chambre auraient senti son souffle
Et souvent réfléchi son visage, charmés.
Elle aurait effleuré tout de ses doigts aimés.
Et ces bruits, ces reflets, ces parfums, venant d'elle,
Ne me permettraient pas d'être une heure infidèle.
Enfin, quand, poursuivant un vers capricieux,
Je serais là, pensif et la main sur les yeux,
Elle viendrait, sachant pourtant que c'est un crime,
Pour lire mon poème et me souffler ma rime,
Derrière moi, sans bruit, sur la pointe des pieds.
Moi, qui ne veux pas voir mes secrets épiés,
Je me retournerais avec un air farouche ;
Mais son gentil baiser me fermerait la bouche.
- Et dans les bois voisins, inondés de rayons,
Précédés du gros chien, nous nous promènerions,
Moi, vêtu de coutil, elle, en toilette blanche,
Et j'envelopperais sa taille, et sous sa manche
Ma main caresserait la rondeur de son bras.
On ferait des bouquets, et, quand nous serions las
On rejoindrait, toujours suivis du chien qui jappe,
La table mise, avec des roses sur la nappe,
Près du bosquet criblé par le soleil couchant ;
Et, tout en s'envoyant des baisers en mangeant,
Tout en s'interrompant pour se dire : Je t'aime !
On assaisonnerait des fraises à la crème,
Et l'on bavarderait comme des étourdis
Jusqu'à ce que la nuit descende...

- O Paradis !

                                       François Coppée

            un peu de ce que j' aime  ..........        

     

 

 

Publié dans POESIES

Partager cet article

Repost0

Toiles

Publié le par elisa

 

 

 

 

 J'adore le rendu du  1 sur 1 sur  toile 12  fils 
1 fil brodé sur un fil de trame

mais....

 

 j'aime broder sur de la 14 fils.

Zweigart  Edinburgh est celle que j'utilise de plus en plus

 

 

 

J'avais acheté dans un salon parisien ce petit fuseau en buis ( 5 cm ) en me disant que je trouverais bien un jour à m'en servir pour agrèmenter un de mes ouvrages, et voilà .

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . .
* les fuseaux mesurent en général 8 à 9 cm.

Publié dans Mes BRODERIES

Partager cet article

Repost0

Nirvâna à Java

Publié le par elisa

Borobudur

ou comment atteindre le nirvâna

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

l'île de Java en Indonésie,  joyaux de l'art bouddhique
un complexe qui remonte au VIIIe siècle plus ancien que la cité d'Angkor,
parcours initialtique  au terme duquel au niveau le plus haut se trouve le stupa central.
Dix étapes d'initiation pour parvenir à la sagesse....

 

504 représentations de boudha, comme nos cathédrales ceux-ci ont perdu leurs couleurs, mais imaginez cet ensemble coloré....

Sur 4 étages des panneaux en bas relief sur 2,5 kms , un grand livre à ciel ouvert, relatent la vie de bouddha, ainsi que sa vie antérieure..

enfin  la cinquième balustrade, le panorama s'ouvre sur la vallée , une plaine de palmiers et rizièrzes

 

le fidèle a suffisammment appris sur le monde pour pouvoir le contempler.

3 terrasses circulaires , 72 petites stûpas (forme de cloche) ajourés renferment chacun un boudha en position de méditation.

  

 

l'UNESCO a permis de lui rendre toute sa splendeur dans les années 80.

 

dans l'arrière plan le stûpa central couronne l'ensemble

* * * * * * * * * *

 

Celui qui est parvenu au coeur même de sa religion est aussi parvenu au coeur des autres religions.       Gandhi

C'est une des gloires du bouddhisme qu'il fait toujours appel à la raison et à la science et non à la foi aveugle ou à l'autorité.         Alexandra David-Neel

 

Publié dans VOYAGES

Partager cet article

Repost0

Des timbres de coeur

Publié le par elisa

info... info... info... info... info... info... info... info...
En ce début d'année, dans quelques jours, le 9 janvier,
nous allons découvrir de nouveaux timbres.
 
Timbres particuliers, par leur jolie forme,  
ceux-ci font partie d'une série,  
après SAINT LAURENT, LACROIX, TORRENTE, CHANEL, CACHAREL  
sans oublier le premier en 1999 et celui de Yann Arthus Bertrand
 
Jean-Louis SHERRER sera à l'honneur.  
Découvrez les, j'ai trouvé ce lien pour vous
- - -
- - -  
 
Dans le cadre d'échanges de lettres ou alors par amitié,
j'ai eu la chance d'en recevoir .
Ceux-ci  était collés sur des lettres entièrement brodées.
Mes amies ont beaucoup de goût, elles ont fait de véritables
merveilles
c'est toujours un grand plaisir pour moi de les comtempler.
 
 

 

 Comment trouvez-vous les timbres 2006 ?

J'espère que ça va vous donner des idées,
ou l'envie d'écrire ou de broder des lettres pour vos amies. 
 

1er janvier  1849 émission du premier timbre français
portant le nom de la déesse des Moissons "Cérès"
"
bon choix prémonitoire lol "

Publié dans IDEES

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>