Les temples d'Angkor

Publié le par Elisa

 

 

comme se retrouver au pied  de la  pyramide Kheops,

ou sur la muraille de Chine, on se sent sur le site d'Angkor bien peu de chose,

et pourtant dans notre for intèrieur une émotion nous envahit,

comment rester insensible à ces monuments, à ces milliers de pierres taillées par l'homme.

 

Angkor Vat : Combien sont elles, ces Apsaras, danseuses célestes, sourires figés dans le grès à nous accueillir ? Nous les croisons, à l'extèrieur, sur les terrasses, dans les galeries aux superbes bas-reliefs, et dans le temple montagne central.

 

Depuis 1992, le site d'Angkor est classé "Patrimoine Mondial" de l'UNESCO.

Outre les touristes, voilà un bel écrin pour des mariés et leurs demoiselles et garçons d'honneur venus y faire des photos, 

 

 

toutes les plus belles photos ou reportages ne seront pas à la hauteur du site.

 

 

 DIAPORAMA

 

 

 Pierre Loti  - le Pèlerin d'Angkor

Donc, à travers l'ombre, nous arrivons à la « Porte de la Victoire », qui d'abord nous semblait l'entrée d'une grotte. Cependant elle est surmontée de monstrueuses figures de Brahma, que nous cachaient les racines enlaçantes, et, de chaque côté, dans des espèces de niches, sous les feuillées, se tiennent embusqués d'informes éléphants à trois têtes.

Au-delà de cette porte couronnée de sombres visages, nous pénétrons dans ce que fut la ville immense. ...........

De méconnaissables débris d'architecture, apparaissent un peu partout, mêlés aux fougères, aux cycas, aux orchidées, à toute cette flore de pénombre éternelle qui s'étale ici sous la voûte des grands arbres. Quantité d'idoles bouddhiques, petites, moyennes ou géantes, assises sur des trônes, sourient au néant.........

Voici où furent des palais, voici où vécurent des rois prodigieusement fastueux, - de qui l'on ne sait plus rien, qui ont passé à l'oubli sans laisser même un nom gravé sur une pierre ou dans une mémoire. Ce sont des constructions humaines, ces hauts rochers qui, maintenant, font corps avec la forêt et que des milliers de racines enveloppent, étreignent comme des pieuvres......

 

 

             Pour en savoir un peu plus SITE APSARA

 

 

 

 

joli contraste la soie sur la pierre noire

Publié dans VOYAGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L


Je rêve d'y aller ! erci pour ces clichés qui e font rêver !!!



Répondre
D


superbe moment d'évasion sur ton site... bravo et merci.



Répondre
B


Bonjour Elisa! c'est en cherchant des photos de Tuto que je suis arrivée sur ton blog. J'ai l'impression de partager beaucoup de choses avec toi: seul hic, je n'ai pas eu la chance ou
l'opportunité de voyager autant que toi! Tu as l'air d'apprécier les sapins : moi ce sont les chats et bien sûr le point compté, toute activité manuelle, etc. Bisous et bravo pour ton joli
"site"...


Brigitte



Répondre
N


Bonjour, jolie bannière avec cette cage- Passe une belle semaine sous le soleil comme ici- Bises



Répondre
C


quelles merveilles ! c'est vraiment splendide ! merci!



Répondre
N


comme toujours quelles belles photos ! :-)



Répondre
F


Merci d'avoir partagé ce magnifique diaporama qui m'a fait rêver ce soir! je me suis revue dans ce site  visité il y a déjà 16 ans et dont je garde un merveilleux souvenir.Nous y étions je 4
février 1994 le jour de la levée de l'embargo américain !...Merci pour ces belles photos.Bises.Yvette



Répondre
L


Magnifique!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Bisous



Répondre
P


Merci pour ce diaporama  ! C'est vrai que c'est grandiose ! Je crois que ce sont des Français qui ont refais sortir ce site ... Les figuiers sont impressionants et beaux à la fois !


Bises  Edith



Répondre
C


Merci de partager avec nous ces photos. Bon week end.



Répondre