Et quand viendra l’hiver aux neiges monotones,
Je fermerai partout portières et volets
Pour bâtir dans la nuit mes féeriques palais.
Alors je rêverai des horizons bleuâtres,
Des jardins, des jets d’eau pleurant dans les albâtres,
Des baisers, des oiseaux chantant soir et matin,
Et tout ce que l’Idylle a de plus enfantin.
L’Émeute, tempêtant vainement à ma vitre,
Ne fera pas lever mon front de mon pupitre ;
Car je serai plongé dans cette volupté
D’évoquer le Printemps avec ma volonté,
De tirer un soleil de mon cœur, et de faire
De mes pensers brûlants une tiède atmosphère.

 

                               Paysage  C. BAUDELAIRE

 

   petit bricolage : un fil de fer et quelques bouts de laine 



couronne hiver

 

 

 de nacre en couronne 

 

 

   * * * *  

 

 une info de Christine (merci)

  à Paris (encore) une belle exposition  au    Petit Palais    

 

denittispatineuse-copie-1.jpg 

 

 bon week-end.... à demain ;-)

couronne hiver

Retour à l'accueil