me voilà de retour de la capitale,
c'était top... super... génial !

en 1 ... Visite du Musée des arts et de civilisations Quai Branly

quel voyage !!!!  
on saute d'un continent à l'autre, si loin en Polynésie, dans la profonde Amazonie, et, l'Asie du sud-est avec une grande vitrine des superbes costumes traditionnels brodés , les jupes comptant parfois jusqu'à cinq cents plis.

 

 

La collection textile

La collection textile du musée compte plus de 25 000 pièces représentatives de l’étonnante variété des matériaux, procédés, usages et formes employés par les hommes à travers le monde. La plupart datent des XIXe et XXe siècles, même si la collection comprend aussi quelques tissus archéologiques et historiques en provenance, notamment, d’Amérique. Par son ampleur, cet ensemble illustre les choix esthétiques des différentes cultures et rend compte des contacts, emprunts et innovations observés à travers le temps et l’espace. Une multitude de fibres s’y côtoient, végétales (coton, ramie, raphia, liber d’écorces variées, comme ce rouge utilisé pour une cape cérémonielle chilktat de Colombie- Britannique), animales (provenant de divers vers à soie, animaux à toisons, porcs-épics, oiseaux, coquillages…), et parfois aussi minérales (métaux précieux). Le tissage (bandeau
de tête de femme quechua de Charazani, en Bolivie, ou une jupe de femme li de l’île chinoise de Hainan) met en oeuvre des savoir-faire, pratiqués dans des ateliers professionnels ou au sein du groupe familial, qui se transmettent d’une génération à l’autre, tout en intégrant des procédés nouveaux. Il en est de même pour les techniques de teinture, d’application ou de broderie... Quotidiens ou exceptionnels, profanes ou rituels, les tissus se retrouvent à tous les instants de la vie, dans le décor de l’habitat (tapis, tapisseries, couvertures, sacs...), comme supports de l’expression religieuse et dans le vêtement. A travers lui s’affirment les identités régionales et sociales. Genres, âges de la vie, rites de passage, hiérarchies au sein d’une même société s’y expriment, ainsi que les relations entre hommes et dieux,
entre vivants et morts.

 

pour rependre des forces, rien de mieux qu'un Mont- blanc chez


ANGELINA

  crème de marrons crème fouettée sur un lit de meringue

pour mieux vour rendre compte

 

fragilité pistache

un petit conseil,  ne pas y aller pour le five o'clock,  mais avant ou après

.

et ensuite un petit tour chez  BRENTANOS  

37 avenue de l'

......le lendemain

 

 

 tresors engloutis d'EGYPTE

 le grand palais est un bel écrin pour ces trèsors

après les profondeurs de la baie d'Alexandrie les voilà sous le ciel parisien pour notre plus grand plaisir , mais .... quelle foule !

un ptit coup de métro et hop au parc floral de Vincennes

pour l'aiguille en fête, le printemps était là !

 un grand et beau salon
des expositions

 des stands  

 

 

 

 

vous avez vu mon nouveau joli petit   acheté sur le stand craft corner

et des anneaux et coeur en nacre , des fils de soie de  Reflets de soie 

.....

et pour terminer cette belle journée un délicieux dîner dans le quartier du marais

                                                      

Retour à l'accueil