j'ai trouvé sur ce lien

L'origine de cette expression n'est pas très nette.
La première trace que l'on connaît de son emploi se trouve chez Goethe, en 1809, dans "Les affinités électives".

Voici ce qu’il y écrit : « Tous les cordages de la flotte royale, du plus fort au plus faible, sont tressés de telle sorte qu'un fil rouge les parcourt tout entiers et qu'on ne peut l'en extraire, sans que l'ensemble se défasse, et le plus petit fragment permet encore de reconnaître
qu'ils appartiennent à la couronne ».

Ce fil rouge était donc à la fois un élément permettant de repérer l'appartenance du cordage, mais aussi quelque chose dont l'absence le rendait inutilisable.
D'où le parallèle avec les points de repère dans un récit ou le maintien de la cohérence d'un ensemble.

 

voilà quelques temps déjà j'ai brodé ce coeur MARIAGE de Bleu de Chine en fil nuancé de soie rouge
Peut être l'avez vous brodé vous aussi ?
c'est un des ouvrages que j'aime le plus, brodé en 1x1 il a un beau rendu,
Petits détails ;  j'ai brodé les oiseaux et les fleurs des extremités  "en entier ", sur le diagramme original ils sont coupés et je trouvais ça dommage...

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil