baggages.gif





lors d'un séjour parisien,

quand par un heureux hasard on tombe sur un vide-greniers, quelle aubaine .... 
encore faut-il y trouver son bonheur
Quand l'objet coup de coeur s'offre à vous,
 encore faut-il qu'il présente des qualités, 
c'est à dire un état satisfaisant, même si un voile de poussière le recouvre,
son prix, même après négociation rester raisonnable 
Et, enfin pouvoir l'emporter
surtout si on doit reprendre l'avion pour rentrer à la maison
Je pèse, soupèse, tente de dévisser le bois , oui il tourne 
le vendeur me jure qu'il se démonte....en principe  
Et hop ! affaire conclue et,
 je repars en emportant sous le bras l'ojet qui subira une opération barbare, 
démembrement sans pitié mais avec égards,
 emballage, empilage dans la valise, petite valise.
Ouf!
Mais, il reste une tige métalique, colonne vertébrale de l'objet,
lonque bien trop longue ...
Pas de pitié "il" en fait un L
moi, j'aurais fait un C 
mais "il" m'explique qu'on redresse mieux un angle qu'une courbe
(utile à savoir au cas où)
et un jour plus tard 
remonté,
 ciré,
 voilà

ETAGERES.jpg

plus qu'une étagère ,
 n'a t elle pas une histoire ?
  

jaimefrance-copie-1.gif

Retour à l'accueil